L’essence même des sites de niche est de créer un revenu passif. Mais qu’est-ce qu’un site de niche ? Et comment parvient-on à générer des revenus sans travailler dessus constamment ?

Qu’est-ce qu’un site de niche ?

Un site de niche désigne un site spécialisé dans une thématique très précise. Par exemple, un site sur les coussins est trop généraliste, mais un site sur les coussins chauffants est suffisamment niché. Un site sur les climatiseurs vise trop large, alors qu’un site sur les climatiseurs mobiles silencieux convient parfaitement.

site de niche

Pourquoi chercher à se nicher sur un mot clé bien précis alors qu’on peut viser bien plus large avec une thématique plus généraliste ? Et bien, tout simplement car il est beaucoup plus facile de se positionner dans les résultats de recherche de Google pour obtenir du trafic permanent, ciblé et gratuit.

Chercher à se positionner sur « coussin » ou sur « climatiseur » peut être très long, difficile et onéreux. Cela demande de l’expertise, du temps, mais aussi beaucoup de moyens financiers à investir en netlinking. Il est tellement plus simple de dédier un site à un mot clé bien précis, même si celui-ci représente ~10 000 recherches mensuelles sur Google.fr, ça reste quand même un trafic considérable lorsqu’on se positionne bien.

J’en ai fait personnellement ma devise, je préfère avoir quelques petits sites qui rankent bien, qu’un gros portail que je met en concurrence avec les plus gros e-commerce français. Maintenant qu’on a vu toutes les bonnes raisons d’opter pour un site de niche, je vais vous présenter les différentes solutions de monétisation d’un site de niche.

Comment monétiser ses sites de niche ?

De manière générale, un site de niche se monétise grâce à l’affiliation, c’est à dire qu’on joue le rôle d’intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur, et on touche une commission sur chaque vente. Pour partir sur un exemple tout simple, Amazon propose un programme d’affiliation que l’on peut rejoindre très facilement. En promotionnant les produits d’Amazon sur son site, on peut ainsi toucher une commission pouvant aller de 3 à 10% selon la catégorie de produits.

D’autres programmes d’affiliation proposent des rémunérations très attractives pouvant aller jusqu’à 70% du prix de vente. Avec l’affiliation, il est possible de vendre des produits physiques émanant de boutiques e-commerce (Amazon, Mano Mano, Cdiscount, eBay, Conforama…) mais aussi des prestations de services, des conseils, des devis, des produits numériques type ebook, etc. Les possibilités sont sans limite.

D’autre part, un site de niche peut également être monétisé grâce à la publicité plus traditionnelle : la publicité à l’affichage (Criteo…), la publicité au clic (AdSense…), la vente de liens ou d’articles sponsorisés, et bien d’autre encore.

Qu’est-ce qu’une bonne niche ?

Maintenant abordons les différents critères qui permettent de définir la qualité d’une niche. Bien choisir sa niche peut définir ou non le succès du projet. Il convient donc de prendre son temps pour choisir la niche parfaite qui permettra de générer des revenus passifs et récurrents sur le long terme.

une bonne niche

Tout d’abord, il va falloir observer un critère essentiel : le nombre de recherches mensuelles potentiel sur Google. Si votre mot clé principal représente un faible nombre de recherches, cette niche n’en vaut certainement pas la peine. En effet, plus un mot clé est recherché sur Google, mais les internautes y portent de l’intérêt et sont susceptibles de l’acheter.

Ensuite, il va falloir analyser le potentiel du produit que l’on souhaite vendre. Quel est son prix de vente ? Est-ce qu’il se vend déjà bien en ligne ? Le prix tout d’abord : si vous faites de l’affiliation sur un produit qui coûte 10 € (un livre) et que vous ne touchez que 3% de commissions dessus, c’est bien trop faible… des cacahuètes comme on dit dans le jargon. Optez pour un produit qui coûte un certain prix afin de bénéficier de quelques euros ou dizaines d’euros sur chaque vente.

Choisissez toujours un produit qui se vend bien en ligne. Pour certains produits, les ménages ont plutôt tendance à se rendre en magasin. Pour d’autres, ça se passe surtout en ligne. Pour savoir si un produit se vend bien en ligne, observez le nombre d’avis : s’il est important vous tombez bien !

Enfin dernier critère essentiel pour définir la qualité d’une niche : la compétitivité. Si une niche est trop difficile d’accès, ça veut dire qu’elle vous demandera des efforts considérables pour vous positionner. On va éviter cela en choisissant une niche facile d’accès dès le début. On pourra ainsi avec nos moyens modestes se positionner dans le top de Google et jouir d’un trafic récurrent sans avoir à dépenser quoi que ce soit à terme.

Comment créer un site de niche qui va bien se positionner ?

Mais comment savoir si une niche est difficile d’accès ? Et bien c’est très simple depuis quelques années grâce à l’apparition de deux outils : SECockpit et KWFinder. Pour chaque mot clé, ces outils dévoilent le nombre de recherches mensuelles, les mots clés connexes mais aussi et surtout la compétitivité. Avec SECockpit, il s’agit d’une barre : plus elle est remplie, plus la niche est intéressante. Avec KWFinder, il s’agit d’un score de compétitivité : plus il est faible, plus la niche est facile d’accès.

créer un site de niche qui va bien se positionner

Une fois qu’on a créé son site de niche, qu’on a créé le contenu qui répond à toutes les questions, attentes et recherches des internautes sur le sujet, il ne reste plus qu’à mettre en place ses différents éléments de monétisation pour booster ses conversions (comparatifs, tests, tableaux, boutons CTA…) et à travailler son référencement.

Pour bien se positionner sur Google, il convient de répondre à de nombreux critères d’optimisation à la fois internes et externes. En interne, cela se traduit par l’optimisation des balises TITLE, Hn (titres et sous-titres), le contenu (mots clés, champs lexical…), le maillage interne, les images, la rapidité, le responsive (adapté aux mobiles), etc. En externe, on va créer une multitude de liens de qualité afin de transmettre de la popularité à son site. Pour définir un lien de qualité, il faut réunir ces quelques ingrédients : un spot disposant de bonnes metrics SEO (Trust Flow, Citation Flow, mozRank, mozTrust, nombre de domaines référents) + site utile et de qualité + bien positionné sur Google.

En travaillant suffisamment son référencement, vous avez toutes les chances de ranker dans le Top 3 sur votre requête principale, mais aussi sur vos requêtes secondaires. Dans tous les cas, cherchez toujours à faire mieux que vos concurrents. Travaillez vos sites pour qu’ils répondent à toutes les attentes des internautes et de Google, vous n’en serez que récompenser.

Une fois que le gros du travail est fourni et que votre site ranke, vous n’avez plus rien à faire ! (à part récolter les revenus passifs tous les mois) 😉

►► Se former à la création de sites de niche à succès ◄◄

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Peut-on créer un revenu passif avec des sites de niche ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer