T411

T411 est (ou était) un annuaire géant de torrents, ainsi qu’un tracker de BitTorrent qui fut créé en 2006. Au fil des années, et notamment à cause de ses nombreux problèmes avec la justice, le site a dû changer de noms plusieurs fois. À sa création, on le connaissait sous le nom de Quebec Torrent, avant de se transformer en Torrent411, puis en t411.

T411

T411 : l’annuaire des torrents

Pour info, 411, c’est le numéro de téléphone des Pages Jaunes au Canada. C’est ainsi une référence au fait que ce site de torrent se voulait être l’annuaire géant où tous les utilisateurs pouvaient retrouver tous les torrents intéressants. Si bien qu’en 2013, le site a dépassé la barre des 5 millions d’utilisateurs. En 2017, pas moins de 730 000 torrents sont répertoriés sur le site. Autant dire que les chiffres sont hallucinants.

Problèmes avec la justice

Parmi les torrents répertoriés, il y a bien sûr un grand nombre de fichiers partagés illégalement, ne tenant pas compte des droits d’auteurs. C’est ainsi que Quebec Torrent a été fermé par la justice canadienne en 2088. Mais le site a rapidement découvert la parade, en changeant d’URL, en modifiant régulièrement son nom de domaine, ou en adoptant une nouvelle extension (t411.me, t411.io, etc.).

La justice française demande alors le blocage du site ainsi que de toutes les déclinaisons possibles à la source. D’un côté chez les fournisseurs d’accès Internet (FAI), puis chez Google lui-même qui a procédé au déréférencement du site. Plus personne ne pouvait alors accéder au site, et 6 personnes ont même été arrêtées par la police.

T411

Apparition de YggTorrent

En 2017, peu après la fermeture définitive de T411, ce dernier aurait fusionné avec un certain YggTorrent. Ce nouveau site devient rapidement une référence dans le domaine du téléchargement de torrents, et atteint rapidement le seuil de 5 millions de visiteurs mensuels. Son catalogue répertoriait près de 440 000 torrents vers le mois d’août 2020, des chiffres qui rappellent le grand succès de T411.

Et pour cause, YggTorrent reprend pratiquement toutes les particularités de T411. C’est un tracker privé, ce qui veut dire qu’il faut s’inscrire sur le site avant de pouvoir télécharger un fichier, tout comme c’était le cas avec T411. On retrouve également le système de ratio, par exemple si un utilisateur a téléchargé 1 Go, il devait partager 1 Go à son tour sur le site.

Mais avec un tel succès, YggTorrent devient aussi rapidement la cible des autorités. Il subit le même sort que T411, c’est-à-dire un blocage au niveau des FAI et de Google. Cependant, le site semble mieux s’adapter face à de telles mesures, d’ailleurs comme la plupart des sites de ce genre aujourd’hui.

T411

Les principales manœuvres de ces sites

Actuellement, la parade adoptée par ces sites reste plus ou moins la même, notamment le changement régulier d’adresse URL et de nom de domaine.

Ils recourent à des hébergeurs implantés dans certains pays où les autorités locales ne procèdent pas (encore) au blocage, comme la Slovénie. Et curieusement, ces sites parviennent toujours à communiquer leur dernière adresse officielle à leurs nombreux utilisateurs.

Par exemple, on sait que la dernière adresse en date pour accéder au site YggTorrent est https://yggtorrent.si/.

Attention, il existe aussi de nombreuses versions « pirates » de ces sites. Ceux qui sont derrière veulent profiter du succès du site original, pour récolter et vendre les informations confidentielles de leurs membres. Aussi, il ne faut pas oublier que les sites officiels de torrent tels que T411 ou YggTorrent ne sont pas des plateformes payantes. Si de tels sites essayent de récolter des données confidentielles (carte de crédit, etc.), passez votre chemin.

Y a-t-il un risque du côté des utilisateurs ?

Ces sites continuent ainsi à exister. À leur niveau, l’infraction se limite au fait de rassembler et d’organiser les liens torrents, ce qui facilite l’accès à de nombreux liens illégaux. En revanche, ces sites ne sont pas les auteurs de ces liens.

De l’autre côté, si un utilisateur ne fait que visiter le site, il ne fait aucune infraction. Mais à partir du moment où il télécharge et/ou partage des liens illégaux, il se met automatiquement hors la loi.

Les utilisateurs risquent des sanctions, notamment de lourdes amendes, voire même une peine de prison. À l’heure actuelle, pratiquement tous les utilisateurs sont conscients de ces risques.

Mais malgré l’existence et le développement de solutions légales (Netflix, Amazon Prime Video, etc.) pour regarder et/ou télécharger en toute légalité des fichiers avec droits d’auteurs, il reste un certain nombre d’utilisateurs qui continuent à télécharger des torrents.

T411

Utiliser un VPN : un moyen efficace pour se protéger

Ces dernières années, la plupart des sites hébergeurs de torrents encouragent les membres à utiliser un VPN (Virtual Private Network). Il s’agit d’un programme capable de masquer et/ou de modifier votre adresse IP. Celui-ci offre aussi la possibilité de ne garder aucun de vos historiques de connexion.

En d’autres termes, vous devenez totalement anonyme sur le Web. Même votre propre fournisseur d’accès internet (FAI) ne pourra surveiller (ni être au courant de) ce que vous êtes en train de faire.

Cela fait sauter toute sorte de blocage et de barrière mis en place par votre FAI. Par exemple, vous ne pouvez normalement pas accéder à un site, mais grâce à un VPN, vous le pourrez.

Il devient par exemple possible d’être localisé dans un autre pays où il n’y a aucun blocage (par exemple en Slovénie), tout en restant dans son pays (par exemple en France). C’est un avantage particulièrement intéressant à plusieurs niveaux.

Grâce à un VPN, vous pouvez aussi accéder à la bibliothèque Netflix réservée aux États-Unis, qui est normalement inaccessible en France.

Attention cependant, car il est recommandé de ne pas utiliser n’importe quel VPN, surtout les gratuits. On pourrait alors citer quelques VPN de qualité, comme Cyberghost VPN, ExpressVPN, Surfshark VPN, etc.

Comment retrouver tous les torrents intéressants en 2021 ?

Vous l’aurez compris, il reste toujours possible d’accéder à de célèbres sites de torrent comme YggTorrent, et de retrouver tous les torrents intéressants.

En revanche, il faudra être vigilant, car télécharger des fichiers non libres de droits d’auteurs reste illégal. Si vous voulez continuer sur cette voie, pensez à utiliser un VPN de qualité, pour devenir anonyme sur le Web.

Trouver tous les torrents intéressants avec T411

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer